Institutrice à Bayonne

Les écoliers ne savaient pas le basque. Ce n'est que plus tard qu'une heure ou deux furent dispensées dans les écoles. L'enseignement a évolué, de nombreuses activités sont proposées aux élèves, l'institutrice ayant de plus en plus de difficulté à attirer leur attention. Les techniques nouvelles ont fait leur apparition avec, en particulier, l'ordinateur. Maddi n'a pas suivi cette évolution.

Témoin(s) : Maddi (Marie) Auvray

Commune : Beyrie-sur-Joyeuse

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : "Amikuztarrak mintzo - Mémoire du Pays de Mixe" (2009)

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 02-12-2009

Durée : 0:02:14

Référence : 35-18

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 12AV362

Thème(s) : Scolarité, Instituteur / Institutrice


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque (sur rendez-vous). Il le sera aussi, à terme, dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous).

Maddi (Marie) Auvray

Maddi Auvray est née le 20 août 1929 à Latsaga à Beyrie-sur-Joyeuse. Elle a grandi dans une famille de cinq enfants (quatre filles et un garçon). Elle a suivi ses études à l'école primaire de son village, à Saint-Palais (12 -17 ans), puis à l'école normale de Pau (1946- 1950) pour être institutrice. Elle est nommée en Normandie en 1950. Trois ans plus tard, elle revient au Pays basque, veuve et mère d'une petite fille. Elle continue à enseigner, d'abord en Amikuze, puis à Bayonne de 1963 jusqu'en 1986. Maddi vit aujourdhui avec ses deux soeurs, à la maison natale.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.