Les conditions de vie à Dakar

Témoin(s) : Ramuntxo Barquez

Les premiers clippers à partir pour Dakar furent "Izurdia", "Bixintxo" et "Curlinka". "Le Prodige" (dont le patron était Mattin Passicot, surnommé "Kaskalant") et le "Tutina" étaient aussi chaque année du voyage. Ils étaient plus spacieux que "Le Vagabond", exigü et incorfortable. Il faisait ici très chaud pour dormir et les pêcheurs qui passaient la nuit sur le pont se réveillaient trempés par la rosée du matin. L'équipage du "Vagabond" n'avait pas d'eau convenable (non salée) pour l'hygiène élémentaire.


Témoin(s) : Ramuntxo Barquez

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Patrimoine maritime basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 02-11-2010

Durée : 0:03:32

Référence : 71-24

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 18AV214

Thème(s) : La pêche à Dakar, Modes de vie et travaux à bord d'un bateau de pêche, Types de bateaux


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque (sur rendez-vous). Il le sera aussi, à terme, dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.