La radio TKY pour avoir des nouvelles des pêcheurs

Etiennette acheta un poste T.S.F. Branchée sur les ondes TKY, elle écoutait chaque soir en famille les nouvelles de son mari qui s'adressait tout particulièrement aux enfants. Il était possible d'envoyer du courrier aux pêcheurs, en notant l'adresse d'un port.

Témoin(s) : Etiennette Berhoague

Commune : Ciboure

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Patrimoine maritime basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 08-04-2010

Durée : 0:01:46

Référence : 80-11

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 18AV372

Thème(s) : Femme de pêcheur


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque (sur rendez-vous). Il le sera aussi, à terme, dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous).

Etiennette Berhoague

Etiennette Berhoague est née le 24 janvier 1924 dans une famille d'agriculteurs de Hasparren (sept frères et soeurs). Après sa scolarité (achevée à 12 ans), elle travaille à la ferme natale jusqu'à 21 ans. A la fin de la guerre, enfin majeure, elle peut réaliser son rêve : soigner les malades. Elle va à l'hôpital de Bayonne puis dans une clinique de Saint-Jean-de-Luz pour effectuer sa formation d'infirmière. Elle se contentera du diplôme d'aide-soignante et sacrifiera, quelques mois avant de le passer, celui d'infirmière car la santé de son fiancé nécessite qu'ils se marient (1949) et qu'elle lui prodigue des soins pendant neuf mois. En 1952, son mari reprend la pêche et Etiennette prend une épicerie qu'elle tiendra pendant 23 ans (1975), avant de consacrer les dix dernières années de son activité professionnelle à son métier de prédilection : aide-soignante (pour Santé Service). Le couple a eu deux enfants et a construit une maison en 1966. Son mari étant souvent absent (pêche lointaine et campagnes à Dakar), Etiennette a assumé seule la majeure partie des tâches et décisions familiales. Après trente ans de mariage, en 1979, elle a perdu son mari âgé de 55 ans.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.