Pierre Andiazabal

Année de naissance : 1923

Année de décès : 2020

Commune d'affiliation : Urrugne

Pierre Andiazabal est né le 18 janvier 1923 au moulin Plazako Errota d'Urrugne. Son père, originaire du quartier Serres à Ascain, s’y était installé comme meunier pour le compte de M. Ussaralde de Karrera Baita, propriétaire boulanger. Il y rencontre son épouse et de leur union (1921) naissent trois garçons dont Pierre est l’aîné. Pierre fréquente l’école publique du village (l’école privée est fondée plus tard). Sur les conseils du vicaire de l’époque (Cachenaut), il accepte de rentrer au Petit Séminaire d’Ustaritz (1934-1941), où il obtient le baccalauréat, puis continue ses études au Grand Séminaire de Bayonne (1941-1947). Il n’intègre celui-ci alors réquisitionné par les Allemands qu’en 1942, après une première année passée au collège Mayorga de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Du Grand Séminaire et de la Seconde Guerre mondiale, il garde en souvenir sa troisième année comme “séminariste-professeur” au Petit Séminaire d’Ustaritz (en remplacement des professeurs réquisitionnés) et le bombardement de Biarritz du 27 mars 1944.

Ordonné prêtre le 29 août 1947, il est nommé vicaire-instituteur de l’école privée de garçons de Hasparren (1947-1953). Le 3 août 1953, il est nommé professeur au Petit Séminaire d’Ustaritz puis économe. Le 6 juin 1979, il devient économe et directeur de conscience au Grand Séminaire de Bayonne (1979-1994) et responsable de la Maison diocésaine. Le 21 avril 1994, il est nommé chanoine titulaire de la cathédrale de Bayonne.

Acteur de la réforme liturgique basque

Nommé membre de la Commission de Pastorale Liturgique en 1963, puis secrétaire en 1969 suite au Concile Vatican II (1962-1965), Pierre Andiazabal participe très activement à la réforme liturgique en Pays basque en traduisant en langue basque la quasi totalité des textes, y compris bibliques (sauf les psaumes). Un énorme travail au cours duquel les autres membres de la commission ont surtout été ses conseillers littéraires.

Pierre Andiazabal œuvre à partir de 1963 d’abord sur le seul territoire du Pays basque français, puis dès 1969 en collaboration avec les prêtres des diocèses du Pays basque espagnol (Biscaye, Guipuzcoa, Araba, Navarre) afin qu’une seule et même version unifiée de la langue basque soit proposée à la commission de liturgie du Saint-Siège à Rome. Travailleur infatigable et discret, membre actif de la commission des chorales paroissiales du Pays basque dès sa création en 1969, il collabore dans les médias (chronique basque dès 1993 à la radio chrétienne Radio Lapurdi, diffusion de la messe en basque sur la chaîne télévisée EITB).

Début 2015, pour raisons de santé, il rejoint nombre de ses collègues prêtres à la maison de retraite Arditeya de Cambo où il a été filmé. À cause de son grand âge et de son état de santé, il a commencé à montrer des signes de fatigue (pertes de mémoire, confusion des dates) dès la fin de la première demi-heure. C'est aussi probablement et paradoxalement la raison pour laquelle, lui, traducteur basque, glisse du basque au français.

Les informations recueillies auprès de l’archiviste du diocèse de Bayonne l'abbé Bernard Harambillet, ainsi qu’auprès du moine bénédictin Marcel Etchehandy, ont permis de s'assurer de l'exactitude des éléments donnés par le chanoine et de les compléter.

Pierre Andiazabal fut un homme humble et réservé. Son témoignage est extrêmement précieux car il valorise et réhabilite à sa juste mesure l’énorme travail accompli dans l’ombre.

Enregistrements

# Référence Titre Date Durée Lieu de captation Collecteurs
1 LAPURD-1 Au sujet de la liturgie en langue basque (première partie) 13-05-2000 0:50:39 Ustaritz Maite Deliart
2 LAPURD-2 Au sujet de la liturgie en langue basque (seconde partie) 13-05-2000 0:45:08 Ustaritz Maite Deliart
3 229 229 - Pierre Andiazabal 06-03-2015 0:58:18 Cambo-les-Bains Terexa Lekumberri

Séquences

# Titre Durée
1 Pierre Andiazabal : présentation 0:02:54

Images d'archives

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.