Le greffage

Plutôt que d'acheter des plants, toutes sortes de cerisiers peuvent être greffés sur des merisiers, les pommiers sur des pommiers sauvages, les pruniers sur des pruniers sauvages, les poiriers sur les cognassiers, etc. Les greffages se font en mars, lorsque la sève circule, en utilisant plusieurs méthodes : greffe anglaise, en écusson, en fente, en couronne, etc..

Témoin(s) : Léon Tissier

Commune : Arraute-Charritte

Fonds d'archives : Archives de l'Institut culturel basque

Collection(s) : "Amikuztarrak mintzo - Mémoire du Pays de Mixe" (2007-2008)

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 24-09-2007

Durée : 0:07:32

Référence : 8-7

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 12AV89

Thème(s) : Arbres fruitiers


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-NC-SA 4.0 - Euskal kultur erakundea - Institut culturel basque - www.mintzoak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Vous n'êtes pas autorisé(e) à faire un usage commercial de ce contenu, ou de tout ou partie du matériel le composant. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les mêmes conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Léon Tissier

Léon Tissier est né à Arraute, maison Xuhigaraia, le 19 avril 1924, second d'une famille d'agriculteurs de douze enfants. Son frère a pris la suite de la ferme natale. En 1947, Léon achète un tracteur et, avec certaines machines agricoles (batteuse de blé entre autres), propose ses services de maison en maison. En 1955, il fait l'acquisition d'un camion et s'installe à son compte, transportant toutes sortes de marchandises (dont du maïs-semence). En 1962, Léon Tissier achète la maison Orgillania à Masparraute. Il se marie en 1968 à 44 ans, sa femme en ayant 42. Depuis son enfance, Léon cultive une passion pour les arbres fruitiers. Il a appris à les planter et à les soigner dès l'âge de 10 ans.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.