Formation professionnelle et milieu familial de Claude Iruretagoyena

Claude Iruretagoyena a suivi une formation professionnelle qui ne l’intéresse pas. La danse le sort d’un milieu familial fermé au sein duquel le travail est la valeur principale. Elle constitue une planche de salut qui le "fait", le façonne tel qu'il est aujourd'hui. Après Batz Alai, il intègre Orai Bat, groupe plus important par l’effectif et l’activité. Il y rencontre Jean Nesprias, professeur de danse, musicien et directeur du groupe, une personnalité s’impliquant corps et âme. Claude concrétise son rêve d’enfant : celui de voir les "grands" danser et de se transporter lui même dans ce rêve de devenir danseur. Chacun a ses modèles et les modèles évoluent. Ainsi peut-on vouloir un jour quitter la danse basque pour intégrer les Ballets Malandain ou l’Opéra de Paris.


Témoin(s) : Claude Iruretagoyena, Jon Iruretagoyena

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 02-11-2014

Durée : 0:03:12

Référence : 201-11

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 1324

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1326

Thème(s) : Famille et société, Danse


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.