L'ajonc et la litière

Dominique coupait l'ajonc à la faux. On s'en servait pour la litière des bêtes. Cela fait 20 ans qu'on ne le fait plus. Le fils des voisins l'aidait volontiers aux travaux de la ferme. On appelle le travail de la litière « eihaurtzea ». Ensuite, on sortait le fumier et on l'épandait dans les champs.

Témoin(s) : Dominique Chilindron

Commune : Béhasque-Lapiste

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Alex Artzelus

Date : 02-12-2014

Durée : 0:03:08

Référence : LAP-001-16

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : LAP-001-16

Thème(s) : Relations de voisinage, Travaux agricoles


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Dominique Chilindron

Dominique est né à Béhasque et il y a toujours vécu. Il est père de trois enfants. Il est paysan. L'entretien a été mené avec sa femme Mayie (Saint-Palais, 1939) à Béhasque.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.