Le filage

On utilisait le rouet pour faire le fil. Il fallait nettoyer la laine et ensuite on la cardait. Louis n'a pas connu le tissage à la main.

Témoin(s) : Louis Choury

Commune : Bergouey-Viellenave

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Alex Artzelus

Date : 10-02-2015

Durée : 0:02:21

Référence : BUE-001-11

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : BUE-001-11

Thème(s) : Tissus et étoffes


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Louis Choury

Louis est né le 6 juin 1937, à Bergouey, à la frontière du Béarn, dans la maison Serèr. Son père était natif de Garindein, en Soule, et sa mère originaire du village d'Amorots, en Pays de Mixe. Son père était cantonnier et sa mère maîtresse de maison. Louis se maria à Camou et eut deux enfants. Il a travaillé à la coopérative Lur Berri.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.