Le pain et la maiture

Le pain à base de farine de blé était fabriqué une fois par semaine et cuit au four à bois (bois ramassé en montagne). Cette farine était moulue par le meunier en échange de grains de maïs (75 kg de maïs pour 100 kg de farine de blé). En dehors de ce pain quotidien, une galette de maïs appelée maiture se mangeait soit grillée le matin, soit trempée dans le lait le soir, après la soupe à l'ail.

Témoin(s) : Louis Biscaichipy

Commune : Esterençuby

Fonds d'archives : Archives de l'Institut culturel basque

Collection(s) : Mémoire des Vallées de Cize et Aldudes

Collecteur(s) : Pantxika Maitia

Date : 31-07-2007

Durée : 0:05:49

Référence : 6-3

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 13AV16

Thème(s) : Alimentation et boissons, Meunier


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-NC-SA 4.0 - Euskal kultur erakundea - Institut culturel basque - www.mintzoak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Vous n'êtes pas autorisé(e) à faire un usage commercial de ce contenu, ou de tout ou partie du matériel le composant. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les mêmes conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Louis Biscaichipy

Louis Biscaichipy est né à Estérençuby le 22 avril 1920 à la maison Aguerria. Lorsqu'il a un an, la famille s'installe à la maison Eiheraldia. De 7 à 11 ans, il est placé chez un oncle à Ahaxe, à 3 heures de marche à pied de chez lui. A 11 ans, il décide de retourner à sa maison natale où il rendra de menus services jusqu'à 14 ans avant de monter aux estives (Artxilondo) comme berger. A partir de 19 ans, il continuera comme berger pendant quatre ans mais en tant que domestique pour différentes maisons. En 1944, il se marie à Estérençuby et aura 7 enfants. Devenu veuf, il part en 1969 pour l'Amérique. Après 6 années passées en Californie, il revient au pays où il continue son métier de berger.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.