Mathilde Haran à Bidaia : les relations entre femmes

Le média correspondant à cette séquence n'est pour le moment pas disponible en ligne. Contactez-nous afin d'obtenir davantage d'informations.

Mathilde se retrouve dans la maison natale de son mari. Elle a de suite été adoptée parce qu'elle arrivait à point nommé, et qu'une jeune femme manquait dans cette maison.


Témoin(s) : Henri Haran, Mathilde Haran

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Oralité en Basse-Navarre : Arberoa-Iholdi-Oztibarre

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 03-06-2009

Durée : 0:02:06

Référence : 37-21

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 14 AV 102

Thème(s) : Famille et relations sociales, Femme


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.