Présentation familiale

Témoin(s) : Anttonie Sein

Commune : Saint-Jean-de-Luz

Fonds d'archives : Archives de la commune de Saint-Jean-de-Luz

Collection(s) : Mémoire collective de Saint-Jean-de-Luz

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 03-10-2011

Durée : 0:03:14

Référence : 170-1

Code d'archives de la ville de St-Jean-de-Luz : 19AV655

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-657

Thème(s) : Famille et société


Droits et conditions de reproduction

© Commune de Saint-Jean-de-Luz

Anttonie Sein

Anttonie Basurco, épouse Sein, née le 16 décembre 1926 à Pasaia-Pasajes (Guipuzcoa), est la fille d'un mécanicien pêcheur originaire de Mutriku-Motrico (Biscaye) qui est venu s'installer à Saint-Jean-de-Luz en février 1927, pour le compte de l'armateur Diharce. Elle était alors âgée de deux mois. Elevée dans une fratrie de six enfants (dont Koxe Basurco fait partie), elle s'est mariée en 1954 avec le célèbre poète improvisateur Manuel Sein dit Xanpun. Le couple s'est installé chez les parents d'Anttonie (maison Usotegia, à l'angle des rues Courtade et Xanpun) du fait de la cécité totale du père, survenue quand il avait 50 ans. Manuel Sein dit Xanpun fut d'abord maçon (son métier d'origine), ensuite pêcheur, puis prit les Viviers Basques en gérance, avec l'aide de son épouse. Anttonie et Xanpun ont eu 4 enfants. Anttonie, veuve depuis le 15 janvier 2002, vit à Saint-Jean-de-Luz depuis sa toute petite enfance, et dans ce quartier proche de la jetée depuis 1934 (elle avait huit ans). Ses parents étant originaires de Mutriku, leur maison a accueilli nombre de réfugiés de la guerre civile ("Ici, c'était le consulat", dit-elle). Anttonie a par la suite participé à la vie culturelle locale (groupe de danse basque Begiraleak jusqu'à l'âge de vingt ans, paroisse, monde des bertsularis). Sa mémoire est précieuse pour la connaissance du Saint-Jean-de-Luz de la première moitié du XXème siècle.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.