Saint-Jean-de-Luz dans les années 1930 à 1950 : la rue Gambetta

Témoin(s) : Jakes Telleria-Adam

Commune : Saint-Jean-de-Luz

Fonds d'archives : Archives de la commune de Saint-Jean-de-Luz

Collection(s) : Mémoire collective de Saint-Jean-de-Luz

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 22-05-2012

Durée : 0:00:46

Référence : DL-7-15

Code d'archives de la ville de St-Jean-de-Luz : 1AV189

Thème(s) : Vie de la commune


Droits et conditions de reproduction

© Commune de Saint-Jean-de-Luz

Jakes Telleria-Adam

Jakes Telleria Adam est né à Saint-Jean-de-Luz, au troisième étage de la pâtisserie Adam, 6, rue de la République. Il a deux soeurs plus âgées (douze et quatorze ans de plus).

Son père cordonnier, Balentin Telleria, est natif d’Eibar en Guipuzcoa et sa mère, Pascaline Adam, héritière de la Maison Adam fondée au XVIIème siècle. La pâtisserie célèbre pour ses macarons est aussi à l'époque un cabaret-bistrot familial.

La tradition familiale est transmise oralement et seul l’héritier fabrique les macarons, à l’abri des regards.

Au décès de son père, Jakes reprend le flambeau familial après quelques années d’apprentissage à Mauléon et à Paris. Avec le changement  de clientèle, qui était auparavant essentiellement locale et constituée de pêcheurs lorsque leur métier florissait, ainsi que pour faire face à la concurrence de l’industrie alimentaire, Jakes a diversifié la gamme de la célèbre maison, introduisant plus de pâtisserie, de confiserie et de chocolaterie.

Aujourd’hui, Jean-Pierre, le fils de Jakes, a pris la relève et la maison Adam a quatre élégantes boutiques, à Saint-Jean-de-Luz et à Biarritz, sans compter celle en ligne.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.