Création du groupe de danse Zirikolatz

Témoin(s) : Henri Duhau

Cette vidéo dispose de sous-titres. Cliquez sur le bouton CC et choisissez la langue désirée.

Henri quitta Briscous en 1968 et s'installa à Saint-Pée-sur-Nivelle après son mariage. Jean Nesprias, enseignant itinérant de danses basques auprès des élèves de l'enseignement privé, avait initié de nombreux jeunes à Saint-Pée-sur-Nivelle, 75% d'entre eux étant scolarisés dans les établissements catholiques. Le premier rassemblement organisé par l'association Ohidurak, en 1957 à Saint-Jean-de-Luz, couronna le groupe de danse de Saint-Pée-sur-Nivelle. Celui-ci, dans la section Folklore SPUC, faisait partie du club de sport. Henri s'y impliqua et sollicita Koldo Zabala pour l'enseignement des danseuses. Membre du SPUC de 1972 à 1977, le groupe de danse se sépara de la structure sportive afin de privilégier l'aspect culturel de la danse basque. Zirikolatz vit le jour, sans aide financière, et compta 140 danseurs en 1979.


Témoin(s) : Henri Duhau

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 22-02-2012

Durée : 0:06:08

Référence : 143-25

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 240

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-240

Thème(s) : Danse, Monde associatif


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.