Joseph Camino

Année de naissance : 1927

Année de décès : 2015

Commune d'affiliation : Arnéguy

Joseph Camino, né en 1927 à la maison Argaraia à Arnéguy, est le huitième d’une fratrie de douze enfants. Son père, Gehexan Camino, né en 1888 à la maison Harginainia à Valcarlos (Navarre), émigre avec un frère dans le Wyoming en 1906 et épouse à son retour en 1912 Añex Hazquet de la maison Argaraia. Celle-ci décède en 1947, à l’âge de 57ans, alors que Joseph effectue son service militaire.

Joseph commence sa scolarité à l’école publique d’Arnéguy, la poursuit au collège de Hasparren (1937-1940), au petit séminaire d’Ustaritz (1940) et enfin au grand séminaire de Bayonne (1945). Les cinq années du grand séminaire, entrecoupées du service militaire (1947), s’achèvent en juin 1951 par son ordination par Monseigneur Terrier.

Joseph débute son parcours ecclésiastique comme vicaire de la paroisse Saint-André à Bayonne (1951-1953).

De 1953 à 1963, il prend la charge de l’Action Catholique des Enfants (mouvement chrétien d’éducation populaire des 6 -15 ans anciennement appelé association des Cœurs Vaillants et mes Vaillantes de France). Il crée en 1960 Pan-Pin, une revue chrétienne pour enfants en langue basque (24 numéros de Pan-Pin édités par Zeruko Argia sortiront entre 1960 et 1970).

Joseph continue comme aumônier de la Jeunesse Étudiante Chrétienne (JEC) et de la Jeunesse Indépendante Chrétienne (JIC) et aumônier diocésain de l’information (1963-1965), avant d’être nommé curé de Saint-Étienne-de-Baïgorry (1965-1969).

Il quitte ce village en 1969 pour prendre la direction des missionnaires de Hasparren (1969-1976) en même temps que celle des pélerinages diocésains et, un an plus tard, celle des vocations religieuses.

Il est ensuite nommé curé de Hasparren (1976-1982), de la Cathédrale de Bayonne (1982-1987) puis supérieur du Grand Séminaire (1987-1990) et enfin vicaire général (1990-2002) à la place de Jean Hiriart-Urruty mort cette année-là.

Après douze années comme prêtre auxiliaire à Guéthary et Bidart (2002-2014), il se retire en juillet 2014 à Cambo, à la maison de retraite Arditeya.

Tout au long de ce parcours, composé de charges nombreuses et variées, Joseph Camino a assisté dès la fin des années 1940 à la naissance de la liturgie en langue basque et à son développement important à partir du concile Vatican II (1962-1965).

Il a lui-même contribué à la diffusion des chants basques dans les églises : création de la commission des chorales paroissiales du Pays basque, première messe de rassemblement des chorales en 1969, etc.

Il a également été le témoin des débats internes qui ont secoué l’Église avant et après mai 1968 (mariage des prêtres, avortement, contraception, problème basque).

Joseph Camino est décédé le 4 juillet 2015, deux mois après l'enregistrement. Il repose au caveau familial du cimetière d'Arnéguy.

Enregistrements

# Référence Titre Date Durée Lieu de captation Collecteurs
1 231 231 - Joseph Camino 27-04-2015 1:41:25 Cambo-les-Bains Terexa Lekumberri

Séquences

# Titre Durée
1 Joseph Camino : présentation familiale 0:02:01
Développé par CodeSyntax. CMS : Django.