Joxemari Ostolaza

Année de naissance : 1948

Commune d'affiliation : Urrugne

Joxemari Ostolaza est né en 1948 à Donostia-Saint Sébastien (quartier Egia) et a vécu dans cette ville du Guipuzcoa jusqu’à l’âge de 20 ans.

Il a grandi dans une famille modeste de trois enfants en fréquentant l’école primaire publique jusqu’en 1960 puis trois institutions privées : collège jésuite (1960-1961), Academia San Jose (1961-1962) et Salésiens de Don Bosco (1962-1963).

Il travaille ensuite dans un garage automobile de Saint-Sébastien (1963-1967) tout en suivant des cours du soir, avant d’être incarcéré le 8 juin 1968, lendemain de la mort de Txabi Etxebarrieta (dirigeant historique d’Euskadi Ta Askatasuna - ETA).

Suite à trois années d’incarcération (1968-1971), il s’installe non loin de Donostia, dans le village de Usurbil avec sa compagne Miren Intxausti. Leur fille Ihintza naîtra en 1972 puis la famille sera contrainte, en 1973, de se réfugier en Pays Basque nord où Haitz verra le jour en 1975. La famille vit à Ascain, Ciboure puis élit définitivement domicile à Urrugne en 1980.

Après avoir travaillé dans différents secteurs (garage automobile, quincaillerie) et la loi sur l’amnistie aidant, Joxemari se tourne professionnellement vers le Pays Basque sud à partir de 1980 : import-export, création en 1984 de l’entreprise informatique APIKA dans laquelle il s’investira jusqu’à sa retraite en 2013.

Joxemari est également de ceux qui œuvreront à partir de 1977, à la renaissance de l’hebdomadaire en langue basque Zeruko Argia, devenu Argia en 1980. L’entreprise APIKA facilitera cette "remise à flots".

Enfin, Joxemari est aussi connu pour être un chanteur basque engagé. Tiple (soprano) de la cathédrale de Saint-Sébastien de 10 à 14 ans, il chante en espagnol dans un groupe de quartier (Los Pergola - 1963) puis dans un ensemble musico-vocal (Los Paxai - 1964).

Il décide en 1965 de se réapproprier la langue basque et d’apporter sa contribution au renouveau du chant basque. Dès 1967, il fait la connaissance du chanteur basque Imanol Larzabal et prend part à des kantaldi.

C’est en Pays Basque nord où il vit depuis 1973 qu’il donnera naissance au groupe de chant Eltzegor (1976-1992) auquel il est identifié aujourd’hui. Le groupe d’hommes publiera trois disques (1984, 1988 et 1992) composés de chants très fortement liés au contexte politique particulièrement dur des années 1970-1980 (lutte armée au Pays Basque nord et sud, actions de commandos para-militaires et para-policiers espagnols en territoire français etc...).

Enregistrements

# Référence Titre Date Durée Lieu de captation Collecteurs
1 MB-230 Le choeur Eltzegor 03-09-1983 0:15:22 Urrugne Maite Barnetche
2 MB-231 Le choeur Eltzegor [sous-titré en français] 09-09-1983 0:15:21 Urrugne Maite Barnetche
3 321 321 - Joxemari Ostolaza 08-08-2018 1:12:41 Urrugne Terexa Lekumberri

Séquences

# Titre Durée
1 Joxemari Ostolaza : présentation 0:01:22
Développé par CodeSyntax. CMS : Django.