Maite Barnetche

1941 - 1986 ( Bidarray )

Une enfance à Bidarray

Maite Barnetche était la fille d'Aña Castorene et de Manez Amestoy, tous les deux de Bidarray. Elle naquit en 1941, à la maison Arlanetxeberria. Elles étaient deux sœurs, et Maite était l’aînée. Toute son enfance se déroulera à Bidarray. Elle passa aussi des vacances à Bidart, dans la maison que la sœur de sa mère possédait en bord de mer. Et c’est ce coin de la côte labourdine qu’elle choisira plus tard pour construire sa maison.

Son premier emploi dans l’entreprise Breguet

Une voisine de la famille Ameztoy, de Bidarray, travaillait chez Breguet (une entreprise française créée en 1911, spécialisée dans la fabrication d'avion et d’hélicoptère dont Dassault racheta les actions en 1967, et absorba l’entreprise en 1971). Elle encouragea Maite à postuler dans l’entreprise. Elle obtint un poste de secrétaire assez rapidement. La jeune fille quitta alors Bidarray pour Biarritz, et vécut dans un appartement à Anglet.

Radio Côte Basque

Radio Côte Basque fut créée en 1961. C’était une radio du Pays basque, ou plus précisément, une antenne locale de la radio française officielle. Cette radio française émettait ses ondes au Pays basque pendant un mois et demi : c’était une radio à destination des estivants de juillet et d’août. À l’époque, c’était une des seules radios du Pays basque. La radio publia une offre d’emploi pour un poste de secrétaire. Et Maite postula. Elle commence à travailler à y travailler en 1963.

L’équipe étant réduite, Maite devait, outre ses tâches de secrétaire, animer quelques émissions de radio en français. Il y avait des journalistes qui s’occupaient des informations, et Maite devait animer des magazines. Elle était assez libre pour le choix des sujets, et créa une émission destinée aux jeunes : tous les mardis Maite partait interviewer des jeunes à travers le Pays basque.

À la même époque, elle se maria avec Guy Barnetche à Ispoure, et ils eurent une fille : Chantal.

En 1966-1967 Radio Côte Basque déménagea de Biarritz à Bayonne, et à partir de là, la radio devint plus stable : outre la programmation estivale, elle émettait toute l’année. Au même moment, des bascophiles comme Piarres Larzabal, Roger Idiart ou Pantxoa Etxezaharreta obtinrent un créneau quotidien de 5 minutes en langue basque. Le directeur de la radio demanda alors à Maite si elle serait d’accord de parler en basque à la radio. Ainsi, pour la première fois, grâce à Maite Barnetche, on parla en basque dans une radio française.

La création d’une télé basque

La chaîne Bordeaux Aquitaine diffusa ses premières émissions de télé le 22 janvier 1962, en Aquitaine. Cette chaîne bordelaise, faisait un décrochage régional et proposait une programmation locale. Petit à petit, elle instaura la culture des informations locales quotidiennes en Aquitaine, et prit le nom de FR3 Aquitaine.

La première langue régionale que la chaîne FR3 reconnaîtra sera le basque avec la création d'une nouvelle émission. Cela impliquait aussi de former une nouvelle équipe. Pour ce faire, il fallait un preneur de son, un technicien lumière et un cadreur, et bien entendu, un présentateur. Les trois techniciens ainsi que le monteur furent recrutés à Bordeaux et Bayonne : Gilbert Reculusa, Pierre Amorena, Alain Duprat et Daniel Giraud sont, entre autres, ceux qui participèrent à l’histoire de l’émission.
FR3 Aquitaine lança une offre d’emploi pour recruter un journaliste. Le directeur bordelais choisit Maite Barnetche comme présentatrice des émissions basques.

La première émission de Maite Barnetche

Le 4 octobre 1971, on entendit sur FR3 une langue qu’on n’avait encore jamais entendue à la télévision française : le basque. L’émission Euskal Herria orai eta gero (Le Pays Basque aujourd"hui et demain) était née. Personne ne se doutait que débutait là une histoire longue de vingt ans. Cette première émission allait être suivie par 400 autres.

Deux fois par mois l’émission traitera tous les sujets à propos du Pays basque : l’agriculture, le bertsularisme, la pêche, l’économie, la modernité, la famille, l'ikastola, l’art, la jeunesse, le théâtre, les lycées et collèges, la diaspora basque…

Maite Barnetche, telle une anthropologue, parcourut tous les coins du Pays basque. Son travail et sa bonté hors du commun sont manifestes dans les 312 émissions réalisées.
1986 la jeune femme tomba gravement malade, et mourut quelques mois plus tard, à Bidart.

En savoir plus

Enregistrements

# Référence Titre Date Durée Commune Collecteurs
1 XA1922A Entretien avec Maite Barnetche 19-05-1986 0:29:55 Bidart Xipri Arbelbide
2 XA1922B Entretien avec Maite Barnetche (suite et fin) 19-05-1986 0:24:43 Bidart Xipri Arbelbide
Développé par CodeSyntax. CMS : Django.