Au moment du mariage, les classes sociales apparaissaient

Les propriétaires se mariaient entre propriétaires et les métayer·e·s entre métayer·e·s. Ceux et celles qui pouvaient donner une dot le faisaient, les autres non.

Témoin(s) : Jean-Baptiste Vivier

Commune : Bardos

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Ahotsak.eus

Date : 12-12-2012

Durée : 0:02:37

Référence : BDZ-001-15

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : BDZ-001-15

Thème(s) : Mariages, Histoire et situation de la ferme


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Jean-Baptiste Vivier

Jean est né dans une famille bascophone, à la maison Ipharragerrea du quartier Legarre, à Bardos. Ses parents étaient de Bardos : son père de la maison Ibarburua et sa mère de la maison Salakoborda, tous les deux enfants de métayers. A Bardos, les basques, les gascons et les français sont mélangés depuis longtemps. Quand Jean était petit, l’un de ses deux premiers voisins était gascon et l'autre basque. En revanche, les curés parlaient en français. Jean a vécu de l'agriculture et il n'a quitté Bardos que pour le service militaire. Il a été conseiller municipal pendant des années. Il a été premier adjoint de Bardos de 1977 à 1983, durant le premier mandat de Pierre Laborde en tant que maire. A l'époque de l'entretien, Jean vivait dans sa maison familiale, avec sa fille et ses petits-enfants.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.