Le « point de principe » et « la danse de principe »

La danse par principe Jon Iruretagoyena a découvert en Soule un terme particulier pour désigner le pas : le « point de principe ». En recherchant son origine et sa signification, il a pu établir un lien avec une méthode d’enseignement utilisée dans l’armée, que Guilcher appelle l’enseignement de la danse « par principe ». Il a retrouvé trace de cette méthode dans les écrits du maître guipuzcoan Iztueta. Il s’agit en fait d’exercices, de brèves suites de pas apprises par coeur la plupart du temps et utilisées ensuite dans les danses, soit telles quelles, soit en modifiant leur structure. Les pas de base peuvent donc être déclinés de manière différente, en multipliant les combinaisons et en augmentant les difficultés, comme dans une partition. En tant que chorégraphe, il estime n’avoir rien inventé. Il a simplement utilisé les techniques des maîtres de danse de cette époque pour mettre au point sa méthodologie.


Témoin(s) : Claude Iruretagoyena, Jon Iruretagoyena

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 02-11-2014

Durée : 0:05:16

Référence : 201-6

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV1319

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1321

Thème(s) : Danse souletine


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.