La profonde et émouvante motivation de l'apatride

Témoin(s) : Koldo Zabala
L'expérience douleureuse de l'exil et du rejet a marqué Koldo Zabala. Apatride, faisant partie de l'Office français des réfugiés et apatrides (OFRA), il utilisa les documents de la convention de Genève lors des tournées des Ballets Oldarra, sauf pour l'Allemagne de l'Est et Saint-Sébastien (Guipuzcoa), où il se rendit clandestinement. Il eut l'honneur de danser devant des grands hommes d'Etat (Eisenhower, Nikita Khrouchtchev ). Bien plus tard, il se fit naturaliser. Très ému, Koldo livre sa profonde motivation, non seulement de partager sa joie de danser avec le public malgré les accidents (tendon d'achille arraché, etc.) qui escamotèrent sa carrière de danseur classique, mais aussi de transmettre le patrimoine indiscible reçu de ses parents.

Témoin(s) : Koldo Zabala

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 02-02-2012

Durée : 0:07:15

Référence : 141-30

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV180

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-180

Thème(s) : Personnages, Danse, Réfugiés politiques


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.