Expériences diverses, sources d'enrichissement et d'ouverture

Johañe Etchebest raconte des expériences qui l’ont marqué. Il se souvient d’avoir dansé la pastorale Monzon à Bergara, la ville natale de Telesforo de Monzon. Ce jour-là, le public lui a communiqué une grande force. Il dit avoir vécu là un moment inoubliable. Dans les mascarades, il appécie le lien entre les danseurs qui se lancent des défis dansés. La danse lui permet de tisser des liens avec d'autres danseurs mais aussi de découvrir d'autres cultures. 

La danse pour Johañe Etchebest est étroitement liée à son identité basque. 

Témoin(s) : Johañe Etchebest

Commune : Licq-Athérey

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 18-07-2014

Durée : 0:03:27

Référence : 211-10

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV1412

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1414

Thème(s) : Danse souletine


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Johañe Etchebest

Johañe Etchebest, né en 1980 à Oloron Sainte-Marie, grandit en Soule, à Licq, tout en passant beaucoup de temps à Larrau, village d’origine de sa mère. Il effectue sa scolarité à l'ikastola d'Alos (primaire), puis au collège et au lycée public de Mauléon. Il poursuit des études de langue basque à l'université d'études basques de Bayonne où il obtient la licence en 2001. Il devient instituteur itinérant en langue basque de 2003 à 2012. En congé parental depuis décembre 2012 (il est père de deux filles), il cherche à se professionnaliser dans le domaine de la danse basque (éducation artistique et culturelle). Johañe s'est initié à la danse basque dans le groupe de Licq avec Madame Bozon à partir de 6 ans, puis dans celui de Larrau à partir de huit ans. En effet, à la fin des années 1980, après une vingtaine d'années de mise en sommeil, l’enseignement de la danse et du chant basques reprend à Larrau sous l'égide de Katti et Robert Larrandaburu et de Maialen Etxeto ; de là naît le groupe de danse Errege Txopitak. Johañe Etchebest est l’un des premiers élèves de Katti Larrandaburu mais il est également marqué par un second maître à danser, Jean-Pierre Recalt d’Alçay. En effet, à l’occasion de la mascarade de 1997, les danseurs de Larrau sollicitent son aide et, selon les dires de Johañe, Jean-Pierre Recalt marque d’une empreinte indélébile la manière de danser du groupe. À ce jour, Johañe Etchebest a pris part comme danseur ou joueur de xirula à une dizaine de mascarades, pastorales ou spectacles (Mustraka de Michel Etchecopar en 1999, Euskal Spiritu et Zamaltzain de Pier Paul Berzaitz en 2000 et 2003, Aitzina Pika de la fédération Aintzindariak en 2006, Barbau Hamalau de Hebentik etBaküna show en 2014). Outre celui de danseur interprète, ses nombreux talents artistiques se sont révélés au fil des ans : - enseignant, - organisateur (mascarade des enfants de Larrau en 2004), - metteur en scène (errejent ou metteur en scène de la mascarade de Larrau en 2010), - créateur de danses (spectacles précédemment cités, pastorale de Larrau de 2011 sur Telesforo de Monzon), - coproducteur avec la Kompany Beritza du spectacle Baküna show en 2014. Il est, en 2013, l'un des fondateurs de la troupe Kautere Balet qui s'investit dans la création de formes nouvelles de danse souletine (Kauteren dantza, Ederxuri eta zazpi jauziak, Baküna show en 2014).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.