Autorité du clergé et contrôle des libertés

A l’époque, l’Eglise était très strict. Les filles ne pouvaient pas se rendre à la messe habillées en manches courtes ou avec des socquettes. Les garçons, eux, avaient toutes les libertés. « Ce n’est pas juste, nous étions des esclaves », conclut Maddi Claverie.

Témoin(s) : Maddi Marie Claverie

Commune : Macaye

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 04-10-2012

Durée : 0:00:38

Référence : 161-5

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 421

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-422

Thème(s) : Genre et société, Danse, Les positions de l'Église


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Maddi Marie Claverie

Maddi Claverie est née le 5 novembre 1928 dans l'un des trois bar-restaurants du village de Macaye. Ils étaient trois enfants dont une soeur, Aurélie, née en 1924 et un frère né en 1926 (celui-ci est décédé à 42 ans). Après son certificat, Maddi apprit le métier de couturière avec une tante du village et le pratiqua toute sa vie, son activité principale demeurant le bar-restaurant familial dont elle prit la suite. Dès son plus jeune âge (12 ans), sa tante l'initia à la confection et à l'entretien des costumes de la Fête-Dieu, tâche dont elle s'acquitte encore aujourd'hui, en 2012, à 84 ans. Douze costumes sont à sa charge, les douze autres sont à la charge de Marie-Odette Bidegaray, tenancière du second bar-restaurant du village. Maddi s'est mariée en 1960 et a deux fils. Nous avons rencontré cette "figure" de Macaye au bar Claverie où elle a passé toute sa vie.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.