L'amour des prêtres pour la langue basque, au temps de Lafitte

Lafitte et d'autres prêtres de cette époque étaient très attachés à la langue basque mais ils parlaient souvent en français entre eux et avec les gens. Lorsqu'ils collaboraient à l'hebdomadaire Herria, Lafitte parlait d'ailleurs plus en français qu'en basque avec Émile.

Témoin(s) : Émile Larre

Commune : Saint-Étienne-de-Baïgorry

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 12-01-2010

Durée : 0:01:15

Référence : BAI-003-15

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : BAI-003-15

Thème(s) : Personnages, Religion, Situation de la langue basque


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Émile Larre

Émile Larre est né dans une ferme du quartier Bastide de Saint-Étienne-de-Baïgorry. Lorsqu'il avait 11 ans (1937), on l'envoya au petit séminaire d'Ustaritz, où il fut élève de Piarres Lafitte (celui-ci influença beaucoup Émile et d'autres élèves: on les appelait d'ailleurs " les enfants de Lafitte "). D'Ustaritz, on l'envoya à Mauléon, comme aide-enseignant, pour un an (1944). De Mauléon, il partit pour le grand séminaire de Bayonne (1945-52).

Il fut ordonné prêtre en 1951, célébra sa première messe à Bayonne et la seconde dans son village natal, à Baïgorry. Il fut vicaire à Hasparren (1953), enseignant au collège Mayorga de Saint-Jean-Pied-de-Port (1954-56), vicaire à Urrugne (1956-1962), missionnaire à Hasparren (1962-69), curé d'Ayherre (1969-80) et d'Irissarry (à partir de 1980). Après avoir pris sa retraite, il vécut au presbytère de Saint-Jean-Pied-de-Port.

A partir de 1969, il fut directeur et éditorialiste à l'hebdomadaire Herria. Il écrivit de nombreux articles dans des revues comme Gazte, Gogoa, Gure Herria ou Herria. Il fut nommé Euskaltzain (Académicien de la langue basque) en 1975. Il était également passionné de pelote et de bertsolarisme (improvisation chantée et versifiée). Il fut organisateur et parfois juge de démonstrations et de concours de bertso.

Biographie tirée de Bertsulari.com et d'autres sources.  

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.