Esthétique des sauts basques

Témoin(s) : Michel Aurnague

Michel Aurnague nous dit que c'est Faustin Bentaberry qui introduisit les entrechats dans les sauts basques. A cause des entrechats, on commença à les danser plus vite. Autrefois, on les interprétait très lentement. Jean-Michel Guilcher dit cela dans son livre, il indique même le rythme avec un métronome. Aujourd’hui, ils ont perdu leur ancienne esthétique, du point de vue de la vitesse et du rythme. Les sauts basques avaient un rythme et des pulsations spécifiques. Beñat Galtxetaburu réussissait à les faire passer par son accordéon. Pour comprendre comment on les donnait, il faut écouter les enregistrements de Beñat ou de Maurizio Elizalde, ou aller en Soule écouter Jean-Mixel Bedaxagar ou Mixel Etchecopar. Le rythme est très important, comme le battement du cœur. Aujourd’hui, la vitesse est beaucoup plus rapide et, en plus, ces pulsations se sont perdues. Les sauts n'étaient pas des danses de divertissement mais des danses solennelles, un rituel. Elles exigeaient du sérieux. Tout le monde ne pouvait pas les danser. Et parmi ceux qui les dansaient, il y avait un ordre, chaque maison avait sa place. C'est pour cela qu'elles se faisaient lentement et sérieusement. Ceux-ci se sont développés à partir des XVIe et XVIIe siècles avec une apogée au XIXe avant d’entrer en décadence. Le rythme donné par le joueur de tambour est très important. La musique a besoin de temps de silence. Elle a besoin de respirer. A présent, elle est comme étouffée, elle ne prend pas de respiration. Ces pulsations existent toujours dans les mutil dantzak du Baztan. Les danseurs des mutil dantzak marquent encore ces pulsations, au moment de tourner.


Témoin(s) : Michel Aurnague

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 24-10-2014

Durée : 0:10:26

Référence : 223-11

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 1494

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1496

Thème(s) : Danse


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.