Comment les Allemands arrêtèrent Léon et l'ouvrier de la ferme. (I)

Les Allemands arrêtèrent Léon et l'ouvrier de la ferme. En 1944, il y avait de la contrebande, et les Allemands les accusaient d'en faire.

Témoin(s) : Leon Telletxea

Commune : Urrugne

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 23-04-2010

Durée : 0:04:39

Référence : UNA-005-28

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : UNA-005-28

Thème(s) : Contrebande, Seconde Guerre mondiale (1939-1945)


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Leon Telletxea

Léon est né à la maison Ubenia et c'est là-bas qu'il a vécu. Autrefois, c’était une métairie, mais Léon eut l'occasion d'acheter la maison familiale. La maison était grande, mais la ferme modeste, comme toutes celles du quartier Mendixoko. Durant la Deuxième Guerre Mondiale, les Allemands l'arrêtèrent avec l'ouvrier de la ferme. Ils les accusaient de faire de la contrebande. Mais Léon n'a jamais fait de contrebande. Il a fait vivre sa ferme et sa famille grâce aux vaches et au jardin.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.