L'ICB a transcrit la lettre du prisonnier de guerre Antoine Suhas, écrite en 1917

21-04-2021  ¦  Première Guerre mondiale (1914-1918)

Pendant la Grande guerre, l’Arrangoiztar Antoine Suhas est resté plus de quatre ans prisonnier en Allemagne. En 1917, il y écrit une lettre autobiographique "Eskualdun baten letra mila bederatzi ehun eta hamazazpian". L'Institut culturel basque publie aujourd'hui la transcription orthographique intégrale de ce manuscrit inédit réalisée par Jasone Salaberria et Kattalin Totorika.

Antoine

© PK 1094/95/1103. Lautarchiv, Humboldt-Universität zu Berlin

Antoine Suhas fut, avec 1 heure et 11 minutes d’enregistrements (chants, textes), le prisonnier de guerre basque le plus sollicité par la Commission phonographique prussienne (cf. enregistrements de prisonniers Basques en Allemagne).
Mais sa contribution ne se limite pas à la collecte sonore : il est le seul à avoir rédigé un texte inédit, une longue lettre autobiographique.
Un manuscrit exceptionnel en tous points.

Écrite à Stolberg le 1er aôut 1917, Antoine Suhas y décrit son parcours ; la vie rurale au Pays Basque à la veille de la guerre ; la mobilisation, le départ de Bayonne et les premiers combats ; la capture et la captivité en Allemagne ; sa réflexion sur la guerre et ses pensées qui constamment l’unissent aux proches laissés au pays.

Le manuscrit est ici présenté en deux versions :

En savoir plus

Échos médiatiques

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.