Fête-Dieu à Saint-Pée-sur-Nivelle en 2009

Le média correspondant à cette séquence n'est pour le moment pas disponible en ligne. Contactez-nous afin d'obtenir davantage d'informations.

Témoin(s) : Frantxoa Garat, Xan Ipharaguerre

Commune : Espelette

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 25-10-2012

Durée : 0:01:29

Référence : 166-31

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 582

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-584

Thème(s) : Célébrations, Rites chrétiens, Célébrations chrétiennes


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Frantxoa Garat

Frantxoa Garat a eu l'occasion, lors des années qu'il passa à Espelette en tant que prêtre de la paroisse (1988-1997) de réfléchir avec Xan Ipharaguerre sur la manière d'insufler une dynamique nouvelle à la tradition de la Fête-Dieu. Réduite à l'époque à une simple procession du Saint-Sacrement accompagnée des fidèles et de la clique, ils décidèrent en 1990 de réhabiliter cette fête en lui restituant du sens (place prépondérante accordée à la danse, aux costumes, à la symbolique) et une esthétique forte. Elle connut un grand succès et perdura ainsi jusqu'en 2000, pour se réduire à nouveau à sa plus simple expression. Frantxoa Garat a connu la Fête-Dieu dans d'autres paroisses où il est passé, et notamment à Armendarits (1977-1988) où cette fête cristallisait toutes les oppositions. Né en 1944 à la maison Lordaenea du quartier Zelai à Hasparren, il a fait ses études à Hasparren, Ustaritz, Bayonne, Dax et Rome (1968-1972 : licence de théologie morale). Dans un entretien réalisé en 2012 il livre ses différentes expériences de la Fête-Dieu et sa lecture sociologique de cette tradition.

Xan Ipharaguerre

Xan Ipharaguerre est né à Espelette en 1946. Il y a passé pratiquement toute son existence. Au décès brutal de son beau-frère qui correspondait à sa propre entrée en retraite, il a dû, pour aider sa belle-mère, s'installer sur la ferme natale de sa femme à Macaye. 
Fils d'agriculteurs, la maison où il a grandi et où sa grand-mère tenait un petit commerce, a toujours eu une place sociale importante sur la place du village. Xan, qui a été employé communal, a participé activement au maintien de la tradition musicale et dansée à Espelette à travers la création du groupe de danse Ezpela en 1968, de la txaranga vers 1990, le maintien et la revivification de la tradition de la Fête-Dieu à laquelle il a participé dès son plus jeune âge (son père était responsable de la clique du village). 

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.