Communication par le corps

Témoin(s) : Margot Faurie

Lorsqu’elle dansait dans les mascarades, Margot Faurie appréciait l’ambiance entre amis, mais demeurait toujours en retrait face au public. Elle ne chante pas et ne connaît pas le répertoire chanté. La danse lui apporte davantage. C’est pour elle une manière de s’exprimer, un langage. Quand elle dansait encore, elle y prenait du plaisir même si, par pudeur, elle ne l’exprimait pas.


Témoin(s) : Margot Faurie

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Maddi Oihenart

Date : 05-07-2013

Durée : 0:05:43

Référence : 192-6

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV1268

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1270

Thème(s) : Danse souletine


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.