Son père, déserteur de la Première Guerre Mondiale

Son père fut appelé en août 1914 pour la Première Guerre Mondiale, pour aller sur le front de Belgique. Après y avoir passé un an et demi, il revint à la maison pour une permission de quinze jours, suite à la naissance de la sœur aînée d'Extefana. A la fin des quinze jours, il ne put retourner à la guerre et il déserta. Il passa donc au Pays Basque Sud. La famille fut séparée pendant deux ans, son père domestique, au Pays Basque Sud, chez une tante, et la mère et la sœur d'Extefana, dans la maison de leur mère. Cependant, son père et sa mère se voyaient tous les dimanches, à Pausu (Béhobie), depuis chaque coté de la Bidassoa. Voyant que la guerre durait, la mère d'Extefana passa la frontière avec son enfant dans les bras, d'Urrugne à Vera de Bidassoa.

Témoin(s) : Extefana Irastorza

Commune : Hendaye

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 09-11-2009

Durée : 0:02:25

Référence : HEN-001-3

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : HEN-001-3

Thème(s) : Première Guerre mondiale (1914-1918)


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Extefana Irastorza

Même si elle est née dans le quartier Altza de Donostia/Saint-Sébastien, Extefana a surtout vécu à Hendaye, de l'agriculture. Elle a connu la Guerre d'Espagne et la Deuxième Guerre Mondiale. Sa maison natale (Asporots berri) est en ruine, aujourd'hui. Elle a écrit ses peines sous forme de poèmes.
Un livre en basque rassemble ses souvenirs : "Amatxi Extefanaren oroitzapenak" (2017) - Disponible à la Médiathèque d'Hendaye.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.