Les bombardements des Alliés en Allemagne en 1945, fut la période la plus terrible

Les bombardements aériens de 1945 a été la période la plus dure de la guerre. Les avions américains, anglais et français massacrèrent les villes allemandes. Le 14 juillet 1944, 80 avions bombardiers bombardèrent Stuttgart pendant deux heures. 3 000 personnes y périrent. Là où il était, 157 personnes s’étaient cachées dans un abri, mais une bombe les tua tous ; il n'y eut qu'un seul rescapé. Lui ne put entrer dans l’abri car il arriva trop tard, et la sentinelle lui ferma la porte au nez. Une chance inouïe... L’usine Mercedes fut détruite.

Témoin(s) : Pierra Arhancet, Marianne Arhancet Üthürri

Commune : Tardets-Sorholus

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 16-02-2010

Durée : 0:03:37

Référence : ATH-001-33

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : ATH-001-33

Thème(s) : Seconde Guerre mondiale (1939-1945)


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Pierra Arhancet

Bien qu’il soit né à Cihigue il a vécu à Tardets, et a été agriculteur. Les Allemands le firent prisonniers durant la Seconde Guerre mondiale, et il resta prisonnier pendant cinq ans. Il dut travailler dans les usines allemandes, notamment à Stuttgart.

Marianne Arhancet Üthürri

Elle a toujours vécu à Tardets, au quartier de la Madeleine. Son premier mari fut tué à la Seconde Guerre mondiale, et elle se maria plus tard avec Pierra Arhancet. Elle a toujours été agricultrice. Elle faisait le pain dans le four de la maison, le samedi.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.