Jean-Louis Aramburu

1969 ( Alçay-Alçabéhéty-Sunharette )

Jean-Louis Aramburu est né le 3 janvier 1969 à Alçay, à la ferme familiale Bidabea, maison datant du Moyen-Âge. Il a une soeur aînée. Sa famille est attachée à la culture basque. Son grand-père, originaire de Sauguis, chantre à l'église d'Alçay pendant quarante ans, se produisait en tant que danseur hors de Soule. 
Jean-Louis, de nature réservée, s'initie à la danse tardivement, à l'âge de 17 ans, avec Jean-Pierre Recalt. Il se produit en public pour la première fois en 1988, puis comme Zamalzain aux mascarades de 1991, et en tant que danseur Satan à la pastorale Zumalakarregi en 1989. 
Il est éveillé dès son plus jeune âge au chant par les cantiques basques, ainsi que par les disques que sa soeur écoute, à travers notamment le répertoire de Peio ta Pantxoa, Etxamendi eta Larralde, Etxahun-Iruri dont il apprend les chants en écoutant la radio associative basque Xiberoko Botza. Sa soeur chante également avec Niko Etxart dans le groupe Zazpi Gara. 
Scolarisé à l'école d'Alçay, Jean-Louis fait la connaissance de l'abbé Marcel Errezarret, personnalité profondément attachée à la culture et à la langue basques. Les cours de basque, que Jean-Louis suit dans cette école pendant deux ans, conforte également son goût pour la littérature. À vingt ans, il écrit sa première composition pour le groupe de jeunes agriculteurs qui participe au concours de chant Kantu Txapelketa. En 1995, il prend part à la création du groupe de chanteurs Lagünak. Sollicité par Niko Etxart, il devient chef de choeur de la pastorale Agota en 1999. Une expérience qu'il renouvelle à plusieurs reprises, en devenant également compositeur. 
Son goût pour la littérature basque le pousse à explorer un autre domaine artistique, peu développé en Soule, le théâtre. Il devient auteur et comédien. Il a notamment écrit une pièce fondée sur les proverbes anciens souletins qui a rencontré un grand succès.

Enregistrements

# Référence Titre Date Durée Commune Collecteurs
1 195 195 - Jean-Louis Aramburu 16-08-2013 1:18:01 Alçay-Alçabéhéty-Sunharette Terexa Lekumberri

Séquences

# Titre Durée
1 Une famille attachée à la culture basque 0:03:33
2 Formation tardive 0:01:27
3 L'abbé Marcel Errezarret : un acteur culturel incontournable des années 1970 0:02:07
4 L'abbéMarcel Errezarret : cours de basque à l'école d'Alçay 0:02:42
5 Jean-Louis Aramburu : auteur-compositeur à vingt ans 0:02:20
6 Scolarité 0:01:23
7 Mascarades à Alçay-Alçabéhéty-Sunharette en 1991 0:10:03
8 La pastorale "Xalbador" à Larrau en 1991 0:04:16
9 Symbolisme de la danse Bralia et des mascarades en Soule 0:04:22
10 Parcours de Jean-Louis Aramburu : sorties 0:03:21
11 Initiation au chant : cantiques basques et premiers disques 0:01:16
12 Radiodiffusion des chants basques par Xiberoko Botza 0:01:45
13 Chant basque : évolution des pratiques sociétales 0:02:46
14 Les débuts du chanteur 0:00:28
15 Chef de chœur de pastorale 0:05:32
16 Evolution de la pastorale souletine : état des lieux et analyse 0:06:08
17 Evolution de la pastorale : mise à profit de l'engouement 0:08:37
18 Parcours de Jean-Louis Aramburu dans le théâtre 0:09:41
19 État des lieux du théâtre en Soule 0:02:11
20 Ses maîtres Alexis Etchecopar Attuli et Niko Etxart 0:00:52
21 Regard sur son parcours 0:02:48
Développé par CodeSyntax. CMS : Django.