Jakes et Battitte, acteurs de la transmission

Le média correspondant à cette séquence n'est pour le moment pas disponible en ligne. Contactez-nous afin d'obtenir davantage d'informations.

Témoin(s) : Jakes Jaragoyhen, Battitte Queheille

Commune : Aussurucq

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 14-06-2013

Durée : 0:01:03

Référence : 187-22

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV1208

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-1210

Thème(s) : Enseignement, Danse souletine


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Jakes Jaragoyhen

Jakes Jaragoyhen est né le 30 janvier 1933 à la maison Abehea. Il est l'unique garçon d'une famille de sept enfants. Son père, comme les quatre frères de celui-ci, sont danseurs. Jakes, enfant, prend plaisir à voir son père danser à la maison. Bien que les filles n'aient pas à l'époque le droit de participer aux mascarades, une de ses soeurs, Madalena, apprend la danse qu'elle transmettra plus tard aux souletins de Paris, puis à sa fille à Larrau, au sein de la famille Etxart qui perpétue chant et danse. Jakes effectue sa scolarité au village jusqu'à l'obtention du certificat d'études, à quatorze ans. Il travaille ensuite à la ferme familiale. Il n'a pas quitté son village natal, si ce n'est pour son service militaire (26 mois dont un an en Algérie), et à l'occasion des opportunités offertes par la pratique de la danse.

Battitte Queheille

Battitte Queheille est né le 18 février 1952 à Aussurucq, à la maison Iagai. Il suit sa scolarité au village natal, obtient le baccalauréat à Oloron, puis une licence en économie à Pau. Il travaille d'abord avec un négociant en vin à Mauléon, puis onze ans au syndicat intercommunal (SIVOM) de Tardets, et 20 ans à la coopérative Axuria de Mauléon. Il est maire d'Aussurucq de 1989 à 2008, ancien président de la Communauté de communes de Soule-Xiberoa. 
Initié à la danse souletine par Jakes Jaragoyhen et d'autres danseurs du village, il a participé à plusieurs mascarades et pastorales.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.