Croyances et coutumes des pêcheurs

Témoin(s) : Raphaël Miranda

Cette vidéo dispose de sous-titres. Cliquez sur le bouton CC et choisissez la langue désirée.

De vieilles croyances subsistaient à bord : n'amener ni noix (sous peine de déchirer le filet), ni lapin, ne pas siffler (cela attirait le vent). D'autres superstitions que Raphaël juge archaïques perduraient : ne pas regarder la lune en face, jeter du sel sur le feu dès qu'on entendait le coq chanter la nuit.

Concernant la tenue des pêcheurs luziens, tous étaient habillés en bleu avec un béret.


Témoin(s) : Raphaël Miranda

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Patrimoine maritime basque

Collections de témoignage(s):

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 18-02-2010

Durée : 0:03:58

Référence : 72-22

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 18 AV 245

Thème(s) : Superstitions, Modes de vie et travaux à bord d'un bateau de pêche


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque (sur rendez-vous). Il le sera aussi, à terme, dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.