Jeannot ou Jacques Larrondo : danseur et maître à danser

Lekukoa(k): Michel Etchecopar

Mixel Etchecopar parle de la différence entre les maitres de danse Jeannot Larrondo et Erramun Tartachu (tous les deux ont enseigné à Ordiarp). Leurs visions et méthode étaient complémentaires : Larrondo en tant qu’ancien capitaine de l’armée était favorable à la formation des élites, à une danse de haut niveau, alors qu’Erramun Tartachu était quelqu’un qui rassemblait les gens avec une fonction sociale très forte. Il prenait tout le monde car il ne savait dire "non" à personne.


Témoin(s) : Michel Etchecopar

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Terexa Lekumberri

Date : 23-08-2013

Durée : 0:02:31

Référence : 196-7

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19 AV 937

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-939

Thème(s) : Personnages, Danse souletine, Danse et transmission


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.