Le battage du blé

Autrefois, on battait blé et on dépouillait le maïs avec les voisins. Le battage du blé était un travail très dur, c’était la plus grosse suée de l'année. Cela se faisait en juillet. Par contre, dépouiller le maïs était à la portée de tout le monde. Il y avait deux batteuses dans le village. Les deux étaient privées. On payait les propriétaires pour s'en servir.

Témoin(s) : Mixel Sainte-Marie

Commune : Lantabat

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 16-02-2010

Durée : 0:02:40

Référence : LAN-001-5

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : LAN-001-5

Thème(s) : Solidarité, Travaux agricoles


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Mixel Sainte-Marie

Il est né à la maison Mastrika et il y a passé la plus grande partie de sa vie, dans l'agriculture. Après avoir travaillé pendant trois ans comme garçon de ferme en Pays de Mixe, il a passé cinq ans comme berger aux États Unis, en Californie et au Nevada.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.