L'ambiance basque du bar

On buvait, mais on ne se soûlait pas tant que ça. Les gens se déplaçaient surtout en vélo. il y avait une ambiance très basque au bar, Hélène et son mari y ont toujours parlé en basque. Aujourd'hui, il n'y a plus cette ambiance de solidarité. Ils ont vendu le bar en 1988 et certains leur ont dit qu'ils ont emmené toute cette belle ambiance avec eux et que, depuis, ce n'est plus pareil.

Témoin(s) : Hélène Legarto

Commune : Saint-Jean-de-Luz

Fonds d'archives : Archives "Euskal Herriko Ahotsak" - Ahotsak.eus

Collection(s) : Iparraldeko ahotsak

Collecteur(s) : Xan Aire

Date : 17-11-2009

Durée : 0:02:03

Référence : DLO-001-13

Code d'archives de l'association Badihardugu (Ahotsak.eus) : DLO-001-13

Thème(s) : Situation de la langue basque, Identité de la commune


Droits et conditions de reproduction

Les contenus de cette page sont sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-SA 2.0).

Vous êtes autorisé(e) à partager et à adapter ce contenu. Vous devez cependant le créditer (CC BY-SA 2.0 - www.ahotsak.eus), intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au contenu. Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant le contenu original, vous devez diffuser le contenu modifié dans les même conditions, c'est à dire avec la même licence avec laquelle le contenu original a été diffusé.

Hélène Legarto

Hélène Jaureguiberry, épouse Legarto, fille de Mattin et Marie-Jeanne Jaureguiberry, est née le 25 septembre 1925 à la ferme Xantakoenia (au quartier Chantaco). La famille d'agriculteurs métayers déménagea à la ferme Telleria lorsque Hélène eut 4 ans. Elle est l'aînée des six frères et soeurs. A cinq ans, elle intégra l'externat de l'école Saint-Joseph (l'école ayant aussi un pensionnat) que l'on appelait aussi "l'école des pauvres", les élèves étant généralement fils et filles de paysans. A douze ans, son certificat d'études en poche, son père lui demanda de rester à la ferme pour l'aider, ce qu'elle accepta à contre-coeur (elle aurait préféré poursuivre ses études pour devenir institutrice). Elle a essentiellement vendu du lait et des légumes au centre-ville de Saint-Jean-de-Luz. Elle s'est mariée avec Jean Legarto (natif d'Armendarits, maison Etxeparea). Le couple a eu deux filles, et a tenu jusqu'à la retraite un chai (bar-cave à vin), au quartier Fargeot. Hélène a activement participé à la vie socioculturelle et paroissiale de Saint-Jean-de-Luz. Membre de la troupe de danse Begiraleak dès l'âge de 13 ans, elle y a été très active, et a transmis cette passion à ses enfants et petits-enfants.

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.