Les danseurs, acteurs prépondérants des mascarades et des pastorales

Le média correspondant à cette séquence n'est pour le moment pas disponible en ligne. Contactez-nous afin d'obtenir davantage d'informations.

Témoin(s) : Dominique Nicibar Bürgübürü

Commune : Tardets-Sorholus

Fonds d'archives : Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Collection(s) : Danse basque

Collecteur(s) : Maddi Oihenart

Date : 28-02-2013

Durée : 0:00:56

Référence : 174-17

Code du Pôle d'Archives de Bayonne et du Pays Basque : 19AV774

Lien externe : http://earchives.le64.fr/ead.html?id=FRAD064_IR0643&c=FRAD064_IR0643_de-776

Thème(s) : Danse souletine, Pastorale, Mascarade


Droits et conditions de reproduction

© Département des Pyrénées-Atlantiques – Archives départementales

Tous droits réservés. Le témoignage est consultable dans son intégralité au siège de l'Institut culturel basque à Ustaritz (sur rendez-vous au 05 59 93 38 70 ou en adressant un message à l'adresse kontsulta@eke.eus) mais aussi dans les salles de recherches des Archives départementales à Bayonne et à Pau (là encore sur rendez-vous - Pour en savoir plus : earchives.le64.fr).

Dominique Nicibar Bürgübürü

Dominique Nicibar Bürgübürü est né le 24 décembre 1930 à Tardets. Issu d'une famille de danseurs renommés, il apprit les premiers pas de danse souletine avec son oncle, Johane Bürgübürü, à l'âge de 10-12 ans. Il commença à se passionner pour la danse au cours des mascarades de 1946, en voyant la prestation d'un danseur virtuose. Il intégra les cours de Beñat Elgoyhen à Tardets, où son oncle Batista était aussi enseignant. Danseur doué, il gravit vite les échelons, "Küküllero" en 1947, puis Aintzindari, un des cinq meilleurs danseurs de la mascarade. Il eut l'opportunité d'effectuer entre autres des tournées à Saint-Sébastien (1951), à Pampelune (Festival de folklore international de Biarritz-Pampelune 1953). Scolarisé jusqu'à douze ans, Dominique partit vivre à Bordeaux en 1955 et s'y maria. Cuisinier de profession, il continua à pratiquer et enseigner la danse souletine au sein d'Eskualdunen Biltzarra.

En savoir plus

  • Voir aussi l'exposition "L'école de danse Elgoyhen" (PDF)
  • Duvert, Michel, "Mascarades et carnaval en Pays Basque : l'école de danse Elgoyhen et Burguburu de Tardets", collection "Terres et gens", Elkar, Bayonne, 2018

Développé par CodeSyntax. CMS : Django.